Débrid'arts

L'Odyssée des enfants

Odyssées

2014-2015 : dossier

2013-2014 France/Maroc

2009-2011 France/Québec/Maroc

Voir aussi

Odyssée 2006-2008 France/Sénégal

Odyssée 2003-2005 France/Angleterre/Sénégal

Odyssée 2001 France/Belgique/Angleterre

 

De l'Odyssée des enfants...

La Compagnie Débrid’arts, au fil de ses multiples expériences pédagogiques et artistiques, a mis en place en 2001 une aventure : l’Odyssée des enfants, avec le spectacle «Heureux qui comme Pinocchio». Cette aventure s’est prolongé depuis avec différents pays  : Belgique, Angleterre, Sénégal, Maroc, Québec et à chaque fois la création de spectacles très colorés!
L’Odyssée permet à des enfants provenant de milieux et de pays différents, de réaliser ensemble, à partir d’un conte ou d’un thème choisi, un spectacle où se croisent différentes disciplines artistiques ; écriture, musique, décor, films d’animations. Les enfants avec notre équipe artistique sont totalement investis dans la création d’un spectacle, de leur spectacle.
L’un de nos objectifs principaux est celui de l’émergence ludique et poétique sur scène de l’imagination féconde des enfants. Par le biais de cette aventure, nous cherchons à abolir les frontières sociales et culturelles et à permettre à des enfants de se rencontrer et d’échanger autour d’un projet commun. Les enfants à travers la création d’un spectacle bâti sur des collectes de paroles, de récits, de chansons et musiques mais aussi d’images provenant de cultures différentes partagent ainsi leurs univers dans un esprit de générosité, de solidarité et … d’immense plaisir  !

... à l'Odysséee inter-générationnelle

En 2011 lors de la présentation du spectacle "L’arbre qui a gêné ma logique" (France- Québec- Maroc) à Aix en Provence, puis à Marrakech et à Québec, autour du thème de la famille - avec la précieuse collaboration de l’auteur Jean Cagnard, l’équipe a souhaité impliquer des seniors et des femmes de Marrakech dans le prochain spectacle tout en en gardant ce même thème – ô combien riche !
Depuis, des rencontres ont eu lieu, avec une douzaine «d’aînés» d’Aix en Provence et de Marrakech, et un groupe de femmes de la médina de Marrakech est impliqué. Lors de ces ateliers, des paroles ont été échangées, des mémoires se sont confiées et l’auteur - Jean Cagnard – a tricoté ces mots et a bâti une nouvelle partition textuelle : "L’arbre qui a gêné ma logique - Saison 2".